Parmi mes bonnes résolutions de nouvelle année, prendre mieux soin de mon visage.

Penelope Bagieu

Alors non, le problème, ce ne sont pas les produits, ça serait un comble vu ma salle bain digne d’un rayonnage de chez Séphora (en plus bio !). Non, comme je l’avais dit après mon soin chez Les anges ont la peau douce, mon problème, c’est la gestuelle, un peu brusque. Or la peau, il ne faut pas la malmener… J’ai donc décidé d’attaquer sur deux fronts : ne pas agresser ma peau lors du démaquillage, et masser les muscles pour préserver la tonicité de mon visage (objectif : ne pas ressembler à Droopy !).

J’ai bien dit deux étapes hein : on ne masse pas sa peau sale avec le démaquillant, sous peine de faire pénétrer les impuretés, ce qui n’est pas réellement l’effet souhaité…

Donc a), démaquillage. Oh, la recette, ça n’est pas comme si je ne la connaissais pas. Prôné par Dr Haushka ou Clarins, le bon geste, c’est de désincruster les impuretés en faisant ventouse avec les mains, bien à plat sur le visage. Rien à voir avec des mouvements de frottements désordonnés et anarchiques (oui oui, je vous vois !).

Maintenant que la peau est propre, b) massage. Quand je parle de massage, il s’agit bien d’agir sur les muscles du visage, pas juste de plissoter superficiellement la peau, ce qui aurait l’effet inverse… Bon, masser ok, mais comment ?

Sonia avait expliqué la méthode « Ménard » avec des schémas (ICI)… Sauf que moi, avec les schémas, j’y arrive pas :-/

Mais la semaine dernière, en parcourant un des topics qui vous donnent des milliards d’envies et vous conduisent à la ruine sur Beauté-Test, je suis tombée sur un message hyper intéressant : ni une, ni deux, je file regarder les liens fournis par Framboaze. Révélation : une vidéo, traduite en anglais par Epic Beauty Guide, qui explique vraiment clairement une méthode de massage, celle de Yukuko Tanaka, le massage Zogan. Ce que j’apprécie tout particulièrement dans cette vidéo, c’est que la gestuelle est expliquée en deux fois, d’abord par Tanaka sur un modèle, puis par le modèle elle-même. La première partie permet donc de bien comprendre le mouvement, à quoi il doit servir, et la seconde partie de voir comment le pratiquer sur soi-même.

Quelques précautions : appliquer une huile ou une crème de massage pour pratiquer, bien faire attention au positionnement de ses mains, et trouver le bon niveau de pression, pour agir en profondeur sur les muscles et le circuit lymphatique sans pour autant se faire mal !

En vidéo, ça donne ça :

Pour vous donner une idée des résultats, voila l’avant-après d’une blogueuse ici.

Dernier challenge (une fois l’intégralité des mouvements mémorisés, ce qui mine de rien demande un petit temps d’apprentissage, et pour ma part plusieurs visionnages attentifs des vidéos), trouver le bon produit pour masser. Huile ou crème dédiée, je n’ai pas encore arrêté mon choix. Avec un masque hydratant ça peut fonctionner, hier je l’ai fait avec l’excès de sérum récupéré en pressant un masque tissus pré-imprégné après sa pause – Snail Bee Hi Content Mask Pack de Benton…

Pour un produit dédié, il faut se tourne soit vers des marques asiatiques (Ménard propose des crèmes de massage qui peuvent également servir de démaquillant dans ses différentes gammes), soit vers des marques proposant des produits pour les instituts (Jovees par exemple).

De votre côté, vous faites attention à la façon dont vous traitez vote peau lorsque vous vous démaquillez ou appliquez vos soins ? Et si vous vous massez, vous avez une méthode particulière ?

Allez, moi j’y vais, je suis hyper motivée, rendez-vous dans un an pour faire le point ;-P

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...