Je m’aperçois que je parle rarement ici des produits Lush, que j’utilise pourtant régulièrement.
En ce moment, c’est Turkish Delight qui embaume ma salle de bain.

Cette crème de douche ( pardon, « savon de douche velouté ») est à la rose, et d’après la marque « chaque pot  contient l’équivalent de 20 000 pétales de rose de Turquie ainsi que du jasmin aphrodisiaque, de l’huile d’amande douce pour apaiser la peau et enfin du beurre de cacao pour l’hydrater. »

Ce qui donne concrètement en composition :

Eau de rose (Rosa centifolia), glycérine, huile de colza ; huile de noix de coco (Brassica napus ; Cocos nucifera), huile d’amande douce (Prunus dulcis), beurre de cacao (Theobroma cacao), eau (Aqua), hydroxyde de sodium, parfum, huile essentielle de rose (Rosa damascena), absolu de rose (Rosa damascena), absolu de jasmin (Jasminum grandiflorum), huile essentielle de néroli (Citrus Aurantium amara), propylène glycol, chlorure de sodium, EDTA tétrasodique, salicylate de benzyle, géraniol, citronellol, hydroxycitronellal, méthylionone, limonène*, linalol*, dioxyde de titane, colorant 17200
* Naturellement présent dans les huiles essentielles.

La nom de soin nous parle d’orient, de sucreries, de miel et de loukoums. Or, le parfum de cette crème de douche est très opulent, mais pas du tout confit. Il évoque plutôt une rose fraîche, aux pétales soyeux, légèrement citronnée.

La grâce dans sa feuille, et l’amour se repose,
Embaumant les jardins et les arbres d’odeur

En ce qui concerne la texture, ce savon de douche se présente sous la forme d’une crème épaisse, qui se rince bien, en laissant la peau un peu « crissante », vraiment comme la sensation que laisse un savon sur la peau, différente de celle d’un gel douche. La peau n’est pas pour autant desséchée, elle ne tire pas, mais on ne peut pas dire que Turkish Delight soit particulièrement nourrissant. Non, son gros point fort, c’est vraiment son parfum superbe, qui en plus est assez tenace.

Mais (oui, y’a un mais…), je ne sais pas si avec ses alexandrins, Ronsard était arrivé à ses fins et avait pu séduire la belle à laquelle ils étaient destinés, toujours est-il que Lush devrait nous chanter un paquet d’ôdes pour nous faire chavirer pour son Turkish Delight…

Mais pourquoi, puisqu’il sent si bon ? 29€95 les 200 g. Pour un savon de douche ! Sincèrement, c’est limite indécent. Certe, l’huile essentielle de rose est chère, mais dans ce cas, pourquoi ne pas plutôt créer une crème pour le corps plutôt qu’un savon avec cet ingrédient précieux ?

Si vous devez vous laisser tenter, profiter d’un voyage en Angleterre : 15£50 , toujours cher, mais moins !

Et pour finir je laisse Ronsard conclure, Carpe Diem…

Comme on voit sur la branche au mois de Mai la rose
En sa belle jeunesse, en sa première fleur
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l’Aube de ses pleurs au point du jour l’arrose :

La grâce dans sa feuille, et l’amour se repose,
Embaumant les jardins et les arbres d’odeur :
Mais battue ou de pluie, ou d’excessive ardeur,
Languissante elle meurt feuille à feuille déclose :

Ainsi en ta première et jeune nouveauté,
Quand la terre et le ciel honoraient ta beauté,
La Parque t’a tuée, et cendre tu reposes.

Pour obsèques reçois mes larmes et mes pleurs,
Ce vase plein de lait, ce panier plein de fleurs,
Afin que vif, et mort, ton corps ne soit que roses.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...