Étant donné que vous n’avez pas échappé au buzz de layering, vous avez surement entendu parler du mini-buzz qui en découle, celui du masque à la lotion (sinon, c’est ! ).

Comme je vous le disais, bien que peu satisfaite de la lotion  » moist » Tsukika de Ménard, je la trouve assez adaptée à cet usage, car d’une consistance plus fluide que liquide. Je l’utilise avec les masques tissés de Muji, qui se présentent par paquet de 5 masques compressés (1€80 les 5 pièces d’après Beauté-Test).

 

Les masques tissés de Muji.

Pour les utiliser, il suffit de les faire tremper dans une lotion, ni trop liquide (pour éviter que ça dégouline), ni trop lactée (sinon ça n’imprégnera pas bien le masque).

 

Il faut imprégner le masque de lotion.

Et là, miracle, la petite pastille se gorge de lotion et le masque éclos, tel une fleur de thé… (si vous n’êtes pas zen aujourd’hui, ça ne sera pas à cause de moi !).

 

Oui, oui, je l'ai fait !

Bref, il ne reste plus qu’à déplier et appliquer sur le visage.

 

Le masque Muji déplié.

  • Le tissé est très fin, solide, mais il ne retient pas beaucoup de lotion, beaucoup moins qu’un masque pré-imprégné acheté dans le commerce. Il faut donc vaporiser de la lotion régulièrement pour ne pas qu’il sèche.
  • Après la pause, la peau est repulpée, en tous les cas avec cette lotion. En revanche, le côté bizarre de la chose, c’est que tous les plis du masque y sont incrustés, ça donne un peu la sensation de peau fripée que l’on peut avoir en sortant d’un bain. Alors là oui, forcément, ça semble aller un peu à l’encontre de l’effet beauté-glamour recherché, mais après quelques minutes, cet effet étrange s’estompe, et la peau est vraiment plus jolie, si si…
  • Pas mal de marques japonaises font des masques de ce type, notamment Kanebo, testés ici par les Beautés.

Bon, alors je vous ai définitivement dissuadé du masque à la lotion, ou vous allez quand même tester ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...