Pas besoin de frotter la bouteille pour que l’Elixir du marabout de Garancia exauce trois vœux : une peau purifiée, apaisée et protégée du vieillissement.

L’actif magique délivré par le compte-goutte pour arriver à ce résultat : le sérobiotic, qui contient un extrait de cellules souches de Lilas, des peptides qui stimulent les défenses naturelles de la peau, un anti-oxydant, le Peps’kin, et des extraits de betterave, de crajiru, de grenade et de peuplier.

Petit coup d’oeil rapide aux ingrédient en question :

  • les cellules souches végétales sont à la mode en cosmétique (la gamme Prodige de Ünt par exemple…) , et le lilas est connu pour bien se bouturer (enfin avec moi, ça n’a jamais repris, mais je n’ai pas vraiment la main verte), on doit donc pouvoir extraire des cellules souches de lilas des molécules intéressantes : le produit miracle est en l’occurrence le verbascoside, qui a des effets anti-inflamatoires et qui agit sur la régulation de la sécrétion du sébum (test in vitro et étude clinique à l’appui !),
  • l’extrait de betterave a un effet apaisant,
  • le crajiru (arrabidaea chica), est un arbuste grimpant d’Amazonie. Les tribus indiennes utilisent ses feuilles en décoction, comme colorant protecteur, et pour traiter les infections de la peau. Riche en flavonoïdes et en tanins, il a une action anti bactérienne, astringente et protectrice. On le trouve par exemple dans la Solution + Contrôle d’Absolution, ou en extrait chez Guayapi.
  • l’extrait de grenade (super fruit au rendez-vous !) favorise la régénération cellulaire et l’exfoliation,
  • enfin l’extrait de peuplier a un effet anti-bactérien (vous saviez que c’est notamment à partir de la résine des bourgeons de peupliers que les abeilles fabriquent la propolis ?).

Bon point donc pour ce sérum, la combinaison des actions anti-âge et anti-imperfections, parce que quand on a des boutons passé 30 ans, c’est un peu l’angoisse d’aller piocher dans les gammes pour ado alors que les rides menacent !

Niveau présentation, j’aime bien les pipettes, pas de remarque particulière sur celle-ci, on dose facilement les quatre gouttes que l’on doit appliquer matin et soir sur le visage.

Côté texture, le sérum est assez liquide, à peine gélifié, il pénètre très rapidement et facilement en laissant la peau matte. Il n’apporte pas de confort, mais la peau ne tire pas pour autant (la marque parle d’un effet liftant, je ne l’ai pas trop senti, heureusement car je n’apprécie pas trop ça…) et ne manifeste pas de picottement.

Côté parfum, j’adore, on retrouve celui de la pâte de marabout de la même marque, sans la note souffrée qui est si dérangeante pour certaines.

Au final, un soin plutôt agréable à utiliser donc !

Et pour l’effet ? La cure est assez brève, puisque le flacon ne fait que 15 ml. Je n’ai pas vu d’effet miraculeux sur mes imperfections, je dirais que le sérum a plus contribué à les garder sous contrôle qu’à les éradiquer. Mais bon, la vérité c’est, mais il m’aura fallu deux diagnostics de peau réalisés par des professionnels ces jours derniers pour l’admettre, que mes problèmes de boutons n’ont rien de dramatique (bon, moi je ne vois qu’eux…), difficile par conséquent d’obtenir un résultat spectaculaire…

Je rachèterai : oui je pense, car je trouve le sérum agréable, et que j’apprécie beaucoup la double promesse anti- « âge et imperfections » !

Elixir du marabout, Garancia, 15 ml : 36 € prix moyen constaté

Le plastron en photo est de la marque TShirterie (également sur fb).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...