Du Canada à la côte landaise…

Allez, on commence par une petite histoire, moi j’aime bien les petites histoires.

Le navigateur Jacques Cartier, vous situez ? Bon, inutile de vous dire qu’à l’époque, y’a 500 ans, quand les marins partaient pour une traversée, ils n’emmenaient avec eux ni leur bouteille de smoothie, ni leurs comprimés de Green Magma. Alors à force de ne manger que des trucs séchés, salés et pas très variés, ils attrapaient de petites maladies pas sympas, comme le scorbut.
Moi, si on me dit scorbut, je pense vitamine C, vieux reste de cours d’histoire-géo du collège sûrement. Sauf que quand vous êtes en train de remonter le fleuve St Laurent, la probabilité de tomber sur des clémentines est nulle… mais ça, c’est sans compter sur les connaissances traditionnelles des amérindiens, qui ont guéri l’équipage grâce à des infusions d’aiguilles et d’écorce de pin, qui poussent mieux que les orangers au Canada.

Hein, quoi, il y a donc un antioxydant miracle dans l’écorce de pin !

Et le pin maritime, ça n’est pas ce qui manque dans les Landes : cette immense forêt est récente, puisque les pins ont été plantés au 19ème siècle, pour fixer les dunes et assainir cette vaste zone marécageuse, et de nombreuses industries se sont développées dans la région autour de cette richesse naturelle. Bon, en disant arbres, on pense aux scieries, éventuellement aux papeteries, mais il ne faut pas oublier la chimie du bois, qui trouve des applications dans de nombreux domaines, et dans le cas particulier d’IXXI… dans les cosmétiques.

Ah bon, l’écorce c’est anti-ride ?

Et bien figurez-vous que dans l’écorce de pin, on trouve des molécules, bien connue des beautystas, même si c’est plus souvent de la pomme, du raisin ou de fraise qu’on les sait extraites… Si, si, encore eux, les polyphénols ! Et plus précisément les oligo-proanthocyanidines (OPC).

Implantée au cœur des Landes, IXXI a bien évidemment concentré ses recherches sur cette richesse qui poussait à sa porte. Et à partir de l’écorce de pin, elle nous a concocté un super actif jeunesse, l’OPC PIN, certifié d’origine naturelle par Ecocert, qui a un effet antioxydant (30 fois plus actif que la vitamine C !), protecteur et réparateur, en agissant à la fois sur la protection et la synthèse du collagène (et là, soupir de soulagement, non, je ne vais pas vous faire ingurgiter une infusion d’écorce !).

Mouais, bon, t’es gentille, encore une marque anti-âge, pourquoi tu nous parles de celle-là ?

Déjà, parce que j’aime les arbres ! Bonne raison, non ?

Plus sérieusement, quand on m’a présenté la marque, il y a des termes qui ont fait « tilt », si bien qu’IXXI va trouver sa place dans la rubrique « cosmétiques engagés ».

  • Tout d’abord, si les soins IXXI ne sont pas bios, leur actif phare, l’OPC PIN est certifié par Ecocert et les formules sont sans paraben, sans silicones, sans huiles minérales, mais contiennent au minimum 90% d’ingrédients d’origine naturelle.
  • Ensuite, IXXI pense à l’environnement : les pins utilisés sont issus de forêts gérées durablement ; l’entreprise, certifiée ISO 14001,  travaille avec des fournisseurs locaux, utilise l’énergie solaire et limite l’emballage de ses produits.
  • Enfin, IXXI est partenaire de l’association « Un enfant peut sauver un arbre« , qui sensibilise les enfants et leur famille à l’importance des arbres.

Si j’ajoute que les soins que je teste en ce moment sont agréables, avec un bon rapport qualité prix, ça valait le coup de développer le sujet, non ?

Trois gammes pour tous les âges (et là, j’ai besoin de vous !)

Donc, IXXI a développé trois gammes à partir de l’OPC de pin :

  • Inixial, la gamme de prévention, pour les peaux les plus jeunes, associe des extraits de bruyère à l’OPC PIN.

 

  • Elixir, qui utilise également les actifs issus des aiguilles de pin, convient aux peaux qui sont déjà marquées par les premières rides d’expressions.
    C’est celle que j’utilise, je vous en ai dit quelques mots ici.
    La texture des soins est confortable mais non grasse : idéale pour les peaux mixtes, elle apporte confort sans faire briller.
    La crème de nuit est plus dense, plus cocoon, mais elle non plus ne vous transformera pas en ver luisant.Le parfum est discret et agréable, légèrement fleuri, raffiné, rien à voir avec le spray ménager au pin des Landes fraicheur grand air, rassurez vous !
    Pour l’efficacité, il est encore tôt pour se prononcer, c’est toujours compliqué de juger un anti-âge à court terme, mais je n’ai pas de point négatif sur la formule à soulever à ce stade.
    Le seul reproche que je leur adresserais pour l’instant concerne le flaconnage : il est un peu encombrant à emmener en week-end, et on ne voit pas le niveau d’utilisation des flacons !
  • Sublixime, pour les peaux matures, est enrichie en extraits d’immortelle.
    Ma maman est en train de la tester, et apprécie beaucoup les textures non grasses et soyeuses de ces soins (elle utilise d’habitude la gamme Premier Cru de Caudalie, et trouve des points commun entre les deux gammes dans le plaisir d’utilisation).
    Elle a adopté les crèmes de jour et de nuit, mais reste un peu dubitative quant au combleur de ride, car elle n’a pas du tout l’habitude d’utiliser de type de produit très spécifique. En fait, elle est plutôt du genre pressée, et je doute de son assiduité quant à l’application précise de ce produit sur les zones ciblées !

Maintenant,  je vous mets à contribution : je cherche deux testeuses.

Une pour la crème Inixial – peau normale à mixte, et une pour l’ensemble de la gamme Sublixime (crème de jour, de nuit, et combleur rides).

Attention, j’insiste, je cherche des testeuses, donc en participant au tirage au sort, vous vous engagez à me faire un retour objectif et construit de votre avis sur ces produits !

Vous avez un doute sur le fait que ces gammes vous conviennent ? Vous pouvez réaliser un diagnostic en ligne ici !

Donc, si vous souhaitez tester ce produits, laissez un commentaire (pas anonyme hein !) sous ce billet avant le 27 mai 2012 à minuit, en indiquant laquelle des deux gammes vous intéresse, et pourquoi IXXI a retenu votre attention ! Je tirerai les deux testeuses au sort.

Je vous laisse avec une petite vidéo de la marque, histoire de vous mettre dans l’ambiance !

 

(Produits offerts par la marque)

 

***** Edit du 30 mai 2012 : et les testeuses sont…*****

Krololine et Regis ! Allez, hop hop hop, j’attends vos coordonnées pour vous transformer en cobayes…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...