Je n’ai certainement pas vu le quart de la moitié des choses, mais voici mes impressions !

Ce que j’ai trouvé :

Le plus réjouissant : mon dernier coup de cœur cosmétique, Nohèm, a fait deux podiums lors des awards. La belle histoire continue, bravo à Noémie et à toute son équipe !

Le plus enthousiasmant : L’énergie et la bonne humeur de Stéphanie déplaceraient certainement des montagnes, et sa gamme capillaire inspirée des recettes de sa grand-mère, simple, efficace, presque évidente, Aménaïde, ne va pas tarder à révolutionner nos salles de bain ! En plus, on en mangerait…

Quatre produits, pour tous les cheveux, tous les sexes, tous les âges, on choisit juste le rituel, inspiré du no-poo, adapté à son diagnostic (état des racines + état de la fibre), qui détermine la fréquence d’usage de chaque produit.

Le plus généreux : Pour chaque visite sur son stand, Elyptème reversait 0,10 € à une association venant en aide aux sinistrés du Japon.

Elyptème, c’est un projet très prometteur, pour l’instant axé sur le développement de trois sérums anti-âge : texture hyper agréable, parfum délicat, sans oublier une base scientifique en béton, et des arguments qui font mouche : on a vraiment hâte de contempler l’aboutissement en janvier ! En attendant, rendez-vous sur le blog de la marque pour suivre les différentes étapes de la création, mais attention, vous risquez d’être conquises !

Le coup de cœur surprise : le beau projet d’Alexandra avec Alorée, des cosmétiques bio et design à la chlorophylle… Un procédé d’extraction eco-certifié a été développé, pour obtenir à partir des jeunes pousses d’orge (inspiration Green Magma) un actif bio inédit, le CHC (Chlorophyllin Hordeum Complex) ! Résultat, des soins anti-âge, anti-oxydants, oxygénants et qui boostent le métabolisme cellulaire.


J’ai été bluffée notamment par le parfum de ces soins, délicat et à plusieurs facettes !
En plus, le projet a une composante développement local, puisque 100% de la fabrication est faite en Languedoc Roussillon.
Et je ne suis pas la seule à avoir été séduite, puisque Alorée a reporté le Beauty Organic Award lors du salon, et sera disponible dès octobre chez Mlle Bio. Je vous en reparlerai certainement donc très très bientôt.

Le fruit à la mode : la pomme. Elle est normande chez Pomone, qui développe sa gamme à partir des richesses des jardins du château de Mézidon-Canon.

Elle est versatile chez ClémaScience, qui en exploitant toutes ses richesses et ses multiples polyphénols pour nous proposer une gamme très complète (visage, corps, compléments alimentaires) et diversifiée, disponible notamment chez Parashop !

Le plus chic : le concept original et néanmoins très sérieux de Lull, basé sur les émotions : 5 soins, 5 émotions,  choisissez celle qui vous rend la plus belle. La marque se distingue également par des flacons particulièrement élégants.

Le plus pratique : j’ai testé l’un des gants de manucure brésilienne de BalbCare, conçus pour les instituts mais qu’on peut également utiliser à la maison. En plus d’être rigolos, ces gants sont plutôt efficaces : après quelques minutes de pose, non seulement ma main était très douce, et mes ongles paraissaient plus blancs et déjà un peu plus forts.

Et pour finir en beauté …

Le plus lol : je vous laisse regarder la couverture d’Anti-âge magazine, qui parle d’elle-même !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...