Je suppose que vous avez déjà entendu parler de la marque de maquillage Ellis Faas et de sa présentation particulière, entièrement sous forme de stylos.

Si cette forme devient classique pour les anti-cernes, les gloss, les rouge-à-lèvres, pour les ombres à paupières et les blushes, c’est beaucoup plus rare.

Le blush, crémeux, se trouve dans le corps du stylo. En en faisant tourner l’extrémité, on pousse le produit dans l’embout floqué qui sert d’applicateur.

Sauf que…

Comme le produit est visqueux, et pas liquide, il y a une sorte d’effet retard entre le moment ou l’on tourne l’extrémité et celui ou le produit sort. C’est donc très difficile de doser la quantité de blush qui sort, on a rien, rien, rien, et soudain l’embout déborde (enfin c’est certainement moi qui ne suis pas douée hein !).

Bref, pour appliquer ce blush, j’ai recours au plan B.

Je retire simplement l’embout du blush : il est juste emboité, c’est facile à faire.

Ensuite, avec un pinceau, je vais chercher la matière directement dans le tube. Une fois le stylo ouvert, on gère beaucoup mieux le fait de faire « monter » le produit dans le corps du contenant, puisqu’on voit le niveau en direct.

Très peu de produit suffit. En effet, la matière du blush est vraiment très agréable à travailler, elle s’étire très bien et se fond dans la peau, avec un joli effet naturel ou sophistiqué, selon la façon dont on le pose. Le résultat est satiné, la couleur que je possède, S 302, est un beau vieux-rose.

Petite idée du fini sur la main, mais c’est bien plus joli en réalité.

Bilan : un excellent produit dans un mauvais contenant…

Pour aller plus loin :

L’interview d’Ellis Faas en français sur Make My Beauty.

Une review du blush en anglais Ici.

L’avis de Lisa Eldrige sur la gamme Ici.

On trouve la gamme Ellis Faas en ligne chez Ombres Portées ou sur le site néerlandais de la marque.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...