Aujourd’hui, je vous emmène là où l’eau s’écoule à l’envers dans le siphon du lavabo, au « pays du long nuage blanc », Aotearoa en Maori, la Nouvelle-Zélande.

antipodes2

Enfin, c’est surtout la Nouvelle -Zélande qui vient à nous, grâce à une jolie marque de produits cosmétiques naturelle qui part à l’assaut du monde, Antipodes. Multi-primée dans les pays anglo-saxons (Harper’s Bazaar Beauty Winner, Natural Health Magazine Beauty Award Winner, Health Food Business Winner, Wellington Gold Award…), la marque fondée en 2006 a largement dépassé les frontières de son île : Australie, Canada, France, Italie, Malaisie, Slovénie, Corée du Sud, Angleterre, on ne l’arrête plus.

8033560

La recette pour une telle popularité ? La personnalité de la créatrice d’Antipodes, Elizabeth Barbalich, n’y est certainement pas pour rien. Il suffit de taper son nom dans un moteur de recherche pour se rendre compte qu’elle est la première à incarner et promouvoir sa marque : interview pour Vogue, reportage vidéo sur sa vie  de famille et la décoration de sa maison, rencontres chez Selfridge avec les utilisatrices… Dynamique mère de trois adolescents, elle met en avant sa formation scientifique et son quotidien (vie de famille, promenades dans la nature…) en tant que sources d’inspiration pour sa marque. Des soins de qualité, naturels, issus d’un modèle de production durable, donc les effets sont validés scientifiquement, et qui peuvent être utilisés par toutes les femmes, tous les jours. De plus, sa stratégie de développement a été dès l’origine tournée vers l’export (avec l’objectif de vendre à l’étranger 90 % de sa production, contre 40 % actuellement), la success story n’est donc pas due au hasard.

antipodes-01-3

Mais derrière cette image bien construite, qu’y a t il ? Et bien nan, désolée, pas de scandale, pas de bad buzz ! On peut être une femme d’affaire accomplie et avoir de vraies valeurs…

antipodes1

Ainsi, j’apprécie les engagements d’Antipodes :

  • caution scientifique : certains produits sont expertisés par des laboratoires indépendants (tests de tolérance dermatologique, test sur les effets des produits sur la synthèse de collagène…), les formules intègrent des ingrédient brevetés  issus d’extraits de raisins et de kiwis,
  • environnement : la marque privilégie les ingrédients issus d’une agriculture durable et biologique, si possible de qualité crue, certains produits sont certifiés biologiques par l’organisme indépendant AsureQuality,
  • éthique : production locale, emballages recyclables, attention particulière portée à l’empreinte carbone et produits approuvés par la « UK Vegetarian Society »… Antipodes a des principes et ne compte pas y déroger, d’ailleurs la Chine est exclue du plan de développement de cette entreprise ambitieuse, à cause des tests sur les animaux qu’elle impose et auxquels Antipodes refuse de se soumettre. Droit dans ses bottes !

Bref, d’après les renseignement que j’ai pu glaner sur le net, je décerne à Antipodes mon label « cosmétiques engagés » ! 😉

antipodes-01-1

Et à l’usage ?

Je me suis laissée tenter par plusieurs produits : le gommage Reincarnation, le masque Aura, le tonique Ananda et le sérum Apostle… Oui oui, petit coup de cœur ! Pour l’instant, seuls le tonique et le masque ont rejoint ma routine, depuis suffisamment longtemps pour que je vous livre mon avis sur ces produits.

antipodes-01-4

Ananda, Antioxydant Rich Gentle Toner. Ce tonique fait partie des produits certifiés bio de la marque, ainsi que de ceux dont l’innocuité a été testée sur le peaux sensibles.

Aqua (Waiwera Artesian Water), aloe barbadensis (aloe vera leaf)*, cyathea medullaris (mamaku extract), gluconolactone, sodium benzoate, dehydroacetic acid, benzyl alcohol, bisobolol, althaea officinalis (marshmallow extract), rubus idaeus (raspberry extract), rosa damasca (Bulgarian rose oil)*.
*Ingredients certifiés bio.

Extraits de fougère arborescente (le mamaku) et eau de Waiwera (une eau de source néo-zélandaise bien connue, particulièrement riche en minéraux), cette lotion est une invitation au voyage… Elle est censée avoir des propriétés apaisantes et anti-oxydantes et est conseillée pour les peux sèches, sensibles, abîmées par le soleil. Difficile de se prononcer sur les propriétés anti-oxydantes d’un produit, mais niveau douceur et hydratation, je valide. Ma peau peut réagir assez facilement aux toniques, là aucune rougeur, elle apprécie…Le boost d’hydratation est réel. Le vapo est pratique et délivre un fine brume, pas gélifiée mais plus « consistante » que de l’eau.

antipodes-01-2

Bref, un bon produit, délicatement parfumé à la rose, agréable à utiliser, mais qui reste cher (32 € les 100 ml chez Oh my cream par exemple…).

Aura, Manuka Honey Mask. Attention, amour, j’en suis déjà au second tube de ce masque tout doux à tout faire…

Aqua (water), Leptospermum scoparium mel (manuka honey), Persea gratissima (avocado oil), Glycerine (vegetable), Cetearyl alcohol, Stearic acid (coconut derived), Glycerol stearate (coconut derived), Tocopherol acetate (Vitamin E), Vanilla planifolia (vanilla oil), Citrus reticulate (mandarin oil), Triethanolamine, Phenoxyethanol, Daucus carota sativa (carrot oil), Pohutuakawa (metrosideros excelsa) extract, Citrus grandis (grapefruit seed extract), Iodopropynyl butylcarbarnate.

Ce masque n’est pas certifié bio, mais il n’y a pas grand chose à redire sur sa composition (enfin le phénoxyethanol fera certainement bondir les puristes, moi je m’en accommode, on le trouve également dans certains produits Ren).

antipodes-01-5
Crémeux, assez liquide, il est facile à appliquer (comme à rincer !), ne coule pas une fois sur le visage, et sent délicieusement et délicatement bon le miel, la vanille, les agrumes. Très doux, il ne pique pas, ne tire pas, et pourtant il est hyper polyvalent : purifiant, hydratant, apaisant, un vrai couteau suisse. Il faut dire qu’entre l’huile d’avocat hydratante et anti-âge, le miel de Manuka cicatrisant et astringent et l’extrait de Pohutuakawa hydratant et anti-oxydant, il y a des actifs dans le tube. En ce moment, j’en use et en abuse. Il sauve vraiment ma peau stressée à la fois par mon traitement dermatologique pour le melasma et par les soucis. Il redonne vie à mon front qui pèle et dégomme les imperfections qui pointent sur la zone T. J’A-DO-RE !

antipodes-01-6

Ce bonheur en tube coûte 33 € les 75 ml sur Oh my cream, et vu son efficacité et sa polyvalence, il les vaut bien. Aura forever !

Je vous tiens au courant de la suite, à savoir le gommage et le sérum !

Et vous, vous avez testé Antipodes ?

(Au fait… je suis bien contente de vous retrouver ici !)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...