Il y a quelques jours, Marie nous demandait de raconter notre histoire avec le mascara. Le mascara, c’est vraiment mon produit de maquillage indispensable, et le premier que j’ai jamais utilisé.


Pour commencer, mise en situation. J’ai les cils assez longs, mais raides. Au point de ne pas pouvoir me maquiller quand je porte des lunettes. La sensation des cils frottant sur les verres quand je cligne des yeux m’évoque systématiquement le bruit des craies crissant sur l’ardoise.

Je recherche donc idéalement un mascara qui recourbe, j’ai bien évidemment un recourbe cil dans ma salle de bain, mais j’oublie la plupart du temps de l’utiliser, d’autant plus que je ne suis pas bluffée par le résultat.

En revanche, je fuis les mascaras qui apportent trop de matière. Mon truc, c’est vraiment la définition cil à cil. Pourtant régulièrement, on nous annonce le grand retour de la mode de l’effet patte d’araignée :

  • là, dans le Grazia de la semaine, et le Elle d’il y a 15 jours…

Je suis définitivement psychorigide des cils en paquets, et cette tendance ne passera pas par moi !

Bon, bref, toute démarche arty mise à part, je ne maquille jamais mes cils du bas :

en théorie, il faut le faire, mais je trouve que ça me donne un air écarquillé, et que ça bave au cours de la journée.

Tiens, à propose de baver, je ne supporte pas le mascara waterproof : ça cartonne, ça s’effrite, et je finis inévitablement la journée avec un halo diffus noir autour des yeux…

Finalement, mes mascaras préférés sont ceux avec une brosses à picots rigides, plus ou moins souples et plus ou moins longs.

L’inimitable intense de Chanel est une valeur sure à laquelle je reviens toujours. Il se travaille bien, gaine idéalement les cils et a une très bonne tenue. En plus, il existe en violet. Bon, 29€50, c’est un investissement…

J’ai trouvé une très bonne alternative dans le Volume Millions de Cil Luminizer de L’Oréal. Il gaine un peu moins les cils, mais offre une très bonne définition, et la couleur est parfaite. Il a une durée de vie moindre que le Chanel, car il s’épaissit un peu vite. Mais à 13€30, on lui pardonne…

J’aime enfin Le 2 de Guerlain, les picots sont beaucoup plus courts, la brosse plus fine, mais elle accroche et enrobe bien les cils. Bon, 31€50, c’est le plus cher des trois.

Dans les brosses plus classiques, j’aime en général assez la série des Hypnose de Lancôme. J’ai dernièrement craqué sur le Doll Eyes, en fait dès sa sortie. Je n’ai pas regardé la brosse avant, j’aurais dû car sa forme conique ne me convainc qu’à moitié. Je préfère le hypnose drama, mais je trouve que les deux bavent un peu en fin de journée. Ah, attention, le Doll eyes est très parfumé. Je n’ai pas l’impression que ça irrite particulièrement les yeux, mais ça peut déconcerter… 27€10, pas donné non plus.

Lors d’un concours chez Poupoune, j’avais remporté son chouchou, le Grow Luscious de Revlon. Nous avons des cils assez différents, et j’avoue ne pas être à l’aise avec cette grosse brosse en spirale, qui caresse les cils plutôt que de les enrober. Je ne l’utilise pas assez régulièrement pour juger de l’effet de sa formule soin. Pour les addicts, Revlon a dernièrement sorti de très beaux khôls dans cette gamme.

Pour finir, le vilain petit canard de ma collection, l’Aqua Smoky Lash de Make Up For Ever… Je n’aime pas la brosse, ni la matière du mascara qui a tendance à faire des paquets, et enfin  je ne suis pas convaincue par la tenue. Vraiment pas pour moi ! 19€90, pour les fans de MUFE.

Pour conclure, vive le Millions de cil Luminizer ! Et vous, vous sortez sans mascara ?

PS : Si vous cherchez des illustrations d’effet matière sur les cils, tappez bien « pattes d’araignée » et pas « pattes de mouche » dans google, sinon vous tomberez là dessus :

ça calme, hein !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...