On trouve plein de choses dans les sacs des filles en plus du strict nécessaire : quelques babioles, un peu de maquillage et deux ou trois produits de soin indispensables…

Ce printemps, en plus de mes fidèles tube de crème pour les main (Bio by Nuxe – j’y reste fidèle) et baume à lèvres (le baume engagé de UNE – délicatement parfumé à la feuille de tomate), un spray orange vif a rejoint ma besace.

Il s’agit de la nouveauté de la gamme des produits solaires Esthederm, le spray bronzant visage et corps*.

Qu’est-ce que ce spray :

  • un concentré d’expertise : formulé à base d’eau cellulaire, il contient les deux brevets solaires qui ont fait le succès d’Esthederm, UV in Cellium, qui renforce les capacités d’autodéfense naturelles de la peau grâce à sa triple action anti-radicalaire, anti-inflammatoire et protectrice de l’ADN, et AdaptaSun, qui stimule la synthèse et favorise la bonne répartition de la mélanine, ce pigment à l’origine de notre bronzage et qui participe à la protection de la peau grâce à ses propriétés d’absorption des UV et des radicaux-libres.
  • un préparateur de bronzage : utilisé quotidiennement une semaine avant un séjour au soleil, ou ponctuellement lors d’une exposition modérée, aux premiers beaux jours à la terrasse d’un café par exemple, ce spray va stimuler et renforcer le bronzage, pour ne profiter que des bons côtés du soleil ! Bref, l’équivalent en brumisateur et en mieux des gélules que l’on avalait avant les vacances et qui avaient le fâcheux inconvénient de nous rendre couleur carotte…  Ici rien de tel, c’est notre vrai bronzage qui est activé 🙂 !

A ce stade, un petit point sur la philosophie d’Esthederm s’impose : loin de diaboliser le soleil, la marque clame depuis les années 80 que l’absence de soleil et la surprotection nous sont nocifs, que le bronzage est la meilleure des défenses  et que des expositions mesurées et responsables accompagnées des produits adaptés ne font pas vieillir la peau !

Sur ces principes précurseurs, Esthederm a développé une gamme complète de solaires, qui ont la particularité de ne pas afficher d’indice de protection, mais qui se choisissent en fonction de son type de peau et de l’intensité du soleil à laquelle on va s’exposer : quatre types de peau, quatre niveaux d’intensité pour une protection sur mesure !

  • Attention, le spray bronzant ne contient pas de filtre solaire ! Il ne constitue donc pas une protection à part entière. En revanche, à la plage, vous pouvez tout à fait l’utiliser en complément de votre protection solaire, pour accélérer et prolonger votre hâle.
  • Ça n’est pas non plus un auto-bronzant, on est bien d’accord, il n’est pas teinté : c’est bien la synthèse et la montée de votre mélanine qu’il va activer ! Et il a un gros atout glamour : formulé à partir d’Eau Cellulaire, c’est un excellent fixateur de maquillage.

Ce geste nomade, je l’ai adopté dès les premiers rayons de soleil. Le spray est toujours au fond de mon sac, et avant de sortir déjeuner, je n’oublie jamais ma brumisation, j’attends que les fines gouttelettes pénètrent dans ma peau, surtout sans étaler, et hop, à moi les terrasses parisiennes !

Esthederm, Spray solaire visage et corps, 150 ml : 49 €

Alors, que pensez vous de ce nouveau geste de préparation au soleil, ça vous intéresse ?

Vous avez testé les solaires Esthederm ?

Et que pensez vous de leur philosophie qui nous déculpabilisent d’aimer profiter du soleil tout en nous responsabilisant ?

* Produit offert par la marque, merci à Caroline pour ses explications passionnées.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...